Le Ginseng (Panax Ginseng)

Ginseng

Histoire du Ginseng

C’est l’ herbe divine ou racine de vie  que les Chinois ont nommé ginseng pour « jen » correspondant à homme et « sen » signifiant racine car la racine de la plante peut  prendre une allure anthropomorphe avec un tronc, deux bras et deux jambes. La plante est aussi appelée scientifiquement, depuis Linné, Panax: du grec « pan »  et « akos » signifiant qu’elle est capable de tout guérir. Ce sont les Jésuites qui, au XVIIIe siècle, introduisent la plante en Europe. Elle est originaire alors des grandes forêts d’Asie du Nord-Est et utilisée dans la médecine chinoise depuis des millénaires. Sous Louis XIV, elle fait même son entrée à la Cour royale. Dans le même temps la plante est aussi découverte au Québec et fait l’objet d’une cueillette acharnée au point de devenir « l’or vert » des Indiens car vendue très cher et destinée à la consommation des chinois qui l’utilisent abondamment depuis plus de 2000 ans. Cette plante a d’ailleurs failli disparaître d’Amérique.

Ginseng racine

Botanique

Le genre Panax est une plante vivace appartenant à la famille des Araliaceae. C’est une herbacée à tige dressée simple non ramifiée dont la taille à l’âge adulte varie entre 30 et 80 cm.Il en existe une dizaine d’espèces dont les plus connues sont Panax ginseng, la forme asiatique et Panax quinquefolium, la variété américaine. La racine peut atteindre 1 mètre de long et 10 cm de diamètre à l’âge de 10 ans et plus. Les feuilles composées, en verticille de 3 à 5 au sommet de la tige, sont oblongues et ovalaires, avec de longs étioles sillonnés sur le côté supérieur, divisées en 5 folioles finement denticulées et à arêtes vives, dont les trois terminales sont plus grandes que les deux latérales inférieures.. Les fleurs sont blanchâtres et présentées en ombelle. Les fruits sont de petites baies de couleur rouge qui contiennent 2 à 3 graines.

Aujourd’hui  le ginseng est surtout cultivé en Corée, au Vietnam et au Japon. Il est devenu très rare à l’état sauvage.  Il vit dans des zones obscures et humides, montagneuses et couvertes de forêts denses: c’était le cas notamment du Canada.La plante doit pousser pendant plusieurs années pour que le rhizome, utilisé comme « remède » mais aussi comme aliment, acquière toutes ses qualités. C’est l’âge de la plante et donc de sa racine qui va conditionner le niveau du prix de vente, lequel est de toute façon élevé.

Botanique Ginseng

Composition chimique

Ses composés actifs principaux sont des gingénosides de la famille des saponines triterpéniques. Il contient aussi des polysaccharides, des peptidoglycanes, des composés anti-inflammatoires polyacétyléniques et de l’amidon.

Ginseng

Propriétés supposées

  • Activité anti-tumorale et anti-métastatique
  • Asthénie ressentie au cours des traitements anticancéreux
  • Effet tonique sur l’organisme en particulier chez les personnes âgées
  • Stimulant de l’appétit
  • Stimulant des défenses immunitaires: renforcement de la résistance générale pour prévenir les maladies infectieuses en période d’épidémie notamment grippale.
  • Améliore des performances physiques et sexuelles
  • Améliore l’utilisation de l’oxygène par les muscles, et diminue la production d’acide lactique qui favorise les crampes.
  • Soulagerait les maux de tête
  • Effet régulateur de la glycémie au cours du diabète gras
  • Prévention du vieillissement.

Propriétés avérées comportant au moins une publication (liste non exhaustive)

  • Sur la glycémie

North American Ginseng (Panax quinquefolius) Prevents Hyperglycemia and Associated Pancreatic Abnormalities in Diabetes. Sen S, Querques MA, Chakrabarti S. J Med Food. 2013 Jul;16(7):587-92.

“dans le diabète de type 2, les effets du North American Ginseng  ( NAG) sur le contrôle du poids corporel seraient complétés par une amélioration de l’hyperglycémie »

  • Sur la fatigue

Antifatigue effects of Panax ginseng C.A. Meyer: a randomised, double-blind, placebo-controlled trial. Kim HG, Cho JH, Yoo SR, Lee JS, Han JM, Lee NH, Ahn YC, Son CG. PLoS One. 2013 Apr 17;8(4)

« Nos résultats fournissent la première preuve des effets anti-fatigue de P. ginseng chez les patients atteint du syndrome de fatigue chronique. Les  propriétés antioxydantes de la plante contribuent en partie à cette action. »

  • Sur la fibromyalgie

Effects of Panax ginseng extract in patients with fibromyalgia: a 12-week, randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Braz AS, Morais LC, Paula AP, Diniz MF, Almeida RN. Rev Bras Psiquiatr. 2013 Mar;35(1):21-8

« Les effets bénéfiques constatés par les patients pour tous les paramètres cliniques autorisent à penser qu’il faut poursuivre de telles études portant  sur la tolérance et l’efficacité du Ginseng utilisé en complément des traitements de la fibromyalgie. »

  • Sur l’activité sexuelle

Effects of Korean ginseng berry extract on sexual function in men with erectile dysfunction: a multicenter, placebo-controlled, double-blind clinical study. Choi YD, Park CW, Jang J, Kim SH, Jeon HY, Kim WG, Lee SJ, Chung WS. Int J Impot Res. 2013 Mar-Apr;25(2):45-50

« L’administration orale de l’extrait SKGB (Korean ginseng berry extract) améliore tous les domaines de la fonction sexuelle. Il peut être utilisé comme une alternative pour améliorer la vie sexuelle chez les hommes atteints de dysfonction sexuelle. »

  • Sur l’immunité

Immunomodulatory effects of two extracts of Panax ginseng C.A. Meyer. Scaglione F, Ferrara F, Dugnani S, Falchi M, Santoro G, Fraschini F. Drugs Exp Clin Res. 1990;16(10):537-42.

  • Sur l’activité physique et intellectuelle

Actoprotective effect of ginseng: improving mental and physical performance. Oliynyk S, Oh S. J Ginseng Res. 2013 Apr;37(2):144-66

« Les préparations de ginseng peuvent être considérées comme des actoprotecteurs potentiels qui laissent la place à des recherches plus poussées de son influence sur la capacité de travail physique et mental, l’endurance et remise en état après des exercices physiques de tout type. »

  • Sur la maladie d’ Alzheimer

Improvement of cognitive deficit in Alzheimer’s disease patients by long term treatment with korean red ginseng. Heo JH, Lee ST, Oh MJ, Park HJ, Shim JY, Chu K, Kim M. J Ginseng Res. 2011 Nov;35(4):457-61.

« En conclusion, l’effet du ginseng coréen sur les fonctions cognitives a été étudié avec un suivi de 2 ans montrant une efficacité possible  à long terme sur la maladie d’Alzheimer. »

  • Comme anti-oxydant

Panax ginseng reduces oxidative stress and restores antioxidant capacity in aged rats. Ramesh T, Kim SW, Hwang SY, Sohn SH, Yoo SK, Kim SK. Nutr Res. 2012 Sep;32(9):718-26

« Nos résultats suggèrent que la consommation de ginseng rouge coréen réduit la peroxydation lipidique et restaure la capacité antioxydante en supprimant le stress oxydatif chez les rats. »

  • Sur la protection du cartilage

Protective effects of ginsenoside Rg3 on human osteoarthritic chondrocytes. So MW, Lee EJ, Lee HS, Koo BS, Kim YG, Lee CK, Yoo B. Mod Rheumatol. 2013 Jan;23(1):104-11

« Ces résultats indiquent que le gingenoside Rg3 protège la cellule contre le développement de la sénescence des chondrocytes dans l’arthrose. »

Un article résume la plupart de ces propriétés :

Biological Activities of Ginseng and Its Application to Human Health. Wee JJ, Mee Park K, Chung AS. Herbal Medicine: Biomolecular and Clinical Aspects. 2nd edition. Benzie IFF, Wachtel-Galor S, editors. Boca Raton (FL): CRC Press; 2011.

Utilisation du ginseng

Il se présente généralement sous forme de poudre de racines séchées à  utiliser en tisane ou sous forme de racines entières utilisées par morceaux en décoction dans une eau mise à bouillir pendant une dizaine de minutes. La dose maximale journalière doit être inférieure à 2 grammes soit 0,5 grammes dans une tasse d’eau une à quatre fois par jour. Il existe aussi des comprimés, des extraits fluides et des teintures-mères.

Le ginseng blanc-jaune correspondant à la simple poudre de racines séchées et se différencie du ginseng rouge qui a subi un traitement à la vapeur qui lui donne sa coloration.

Précautions d’emploi

Du fait de son effet stimulant, sa prise est recommandée le matin. Le ginseng ne doit pas être associé à la caféine. Il doit être évité en cas de traitement anticoagulant ou cardiotonique tel que digoxine, les enfants, les sujets hypertendus. Il peut être responsable d’agitation, de nervosisme, de diarrhée, de palpitations ou d’insomnies mais aussi d’hypertension. La prudence est de mise chez une femme enceinte, du fait de la similarité des ginsénosides avec le cortisol qu’ils augmentent et la prolactine dont ils inhibent l’action.

Quelques recettes

1 litre de rhum blanc type 3 rivières,  1 belle pousse de gingembre, 25 cl de teinture mere de ginseng(on en trouve en pharmacie), 5 cuillérées a soupes de poivres de Cayenne, 2 piments rouges, 1 gousse de vanille, 20 cl d acérola(cerise d’Amérique du sud), 3 bananes.

Faire revenir les bananes au beurre dans une poëlle, faire caraméliser avec du beurre,les plonger dans le rhum. Découper le gingembre en petits morceaux et ajouter. Mettre le ginseng.  Plonger les piments préalablement fendus. Mettre le poivre.  Ajouter la gousse fendu.  Verser l’acérola.  Secouer le tout et réserver au frais à l’abri de la lumière pendant un mois minimum  mais plus c’est mieux…
Déguster frais…..et attention aux effets désirables…..ce breuvage a été testé…bonne nuit..!!!!   (L’abus d’alcool est dangereux pour la santé)

La recette qui suit n’est ni une infusion, ni une décoction, même si elle emprunte aux deux méthodes. Couper 1 à 2 cm de racine de ginseng et la mettre dans une tasse avec un peu d’eau froide. Laisser infuser toute une nuit. Le lendemain, récupérer le liquide, ajouter de l’eau chaude non bouillante et boire comme un thé (de préférence le matin). Pour un second usage, conserver le morceau utilisé. Rajouter de l’eau froide et laisser infuser jusqu’au lendemain matin, au réfrigérateur. Réutiliser comme précédemment. Si le ginseng est de bonne qualité, on peut se servir trois fois d’un même morceau de racine.

ginseng 6

A bien savoir :

Il faut signaler aussi qu’aucune étude n’a pu mettre en évidence une amélioration des résultats sportifs sous l’effet « stimulant » du ginseng et enfin que ses effets, orientés particulièrement dans le sens d’un retour à un équilibre normal, dépendent de l’état dans lequel se trouve celui qui l’utilise, ce qui lui confère la qualité de plante adaptogène comme l’est aussi la rhodiole ou orpin rose.

Ainsi le ginseng n’est pas inscrit sur la liste des produits dopants interdits en compétition sportive.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) reconnait l’usage du ginseng asiatique (Panax Ginseng) pour tonifier l’organisme des personnes fatiguées ou affaiblies, rétablir la capacité de travail physique et de concentration intellectuelle et aider les convalescents à reprendre des forces.

Achat Pack Cicatendon  Duo Fibromyalgine Classique

Laisser un commentaire